Névrome de morton traitement naturel

Le névrome de Morton survient lorsque le nerf entre les os des orteils devient enflammé. Le patient ressent souvent une douleur entre les orteils et il a l’impression de marcher comme sur un caillou ce qui peut être très incommodant. Les traitements naturels que l’on propose sont l’ablation par crytothérapie du névrome de morton, ou l’ablation par radiofréquence du névrome de morton.

Le névrome de morton (ou syndrome de morton)

Qu'est-ce-que le syndrome de morton ?

La maladie de Morton est une pathologie au niveau des espaces inter métatarsiens. Elle touche le plus souvent le nerf interdigital entre le 3e et le 4e métatarse.

Du point de vue anatomique, le troisième nerf intermétatarsien a un aspect plus épais, car il est composé de deux nerfs plantaires médiaux et latéraux.

Par ailleurs, puisque les deux nerfs sont enfermés sous un même ligament intermétatarsien, ils se retrouvent dans un espace très étroit. Ce qui favorise le risque de compression à la suite d’un mouvement très répétitif des orteils. Compressé, ce nerf se gonfle et déclenche ce qu’on appelle le Névrome de Morton.

Syndrome de morton : symptômes

Au début de la maladie, vous pouvez ressentir une certaine douleur qui apparaît souvent de manière progressive.

Toutefois, avec le temps, la douleur peut s’aggraver. À ce stade, il apparaît comme une douleur aiguë, piquante ou brûlante entre les orteils lorsque vous vous tenez debout ou marchez.

D’autres symptômes se manifestent également, comme :

  • un gonflement entre les orteils ;
  • des picotements (sensation d’épingles et d’aiguilles) et engourdissements dans le pied ;
  • une sensation de chaussette ou de petit caillou sous le pied ;
  • une douleur persistante qui s’aggrave lorsque vous portez des chaussures à talons hauts ou que vous vous tenez sur la plante des pieds (voûte plantaire).
  • sensation de décharge électrique

Il est possible que vous ressentiez également des crampes, des courbures incontrôlables, ou des contractions.

Causes du névrome de morton

La maladie de Morton est due à trois phénomènes principaux : 

  • des micro traumatismes dus à la marche ou la course à pied ;
  • des troubles statiques au niveau de l’avant-pied ;
  • un mauvais chaussage.

Névrome de morton : Quels sont les traitements médicaux ?

Cryothérapie du névrome de morton

Traitement du névrome de morton

La cryothérapie du névrome de morton consiste à geler le névrome pour ensuite, le détruire sans l’enlever. Une glace va envelopper la tumeur de manière à la neutraliser entièrement.

Aussi appelée cryothérapie, cryoneurolyse ou cryoablatation, la cryochirurgie est un soin qui fait appel à un gaz liquide extrêmement froid. C’est une intervention percutanée de nature mini-invasive qui, dans le cas du névrome de Morton, consiste à décomprimer le nerf.

La cryothérapie du névrome de morton consiste à geler le névrome pour ensuite, le détruire sans l’enlever. Une glace va envelopper la tumeur de manière à la neutraliser entièrement.

Indication

On procède à la cryochirurgie quand les traitements médicamenteux ne fonctionnent pas. Ce type de soin évite le recours à l’exérèse chirurgicale avec une cicatrisation d’un mois.

Procédure

La cryothérapie du névrome de morton est réalisée sous guidage de l’imagerie médical. Tout d’abord, le spécialiste fait une minuscule incision sur le pied (1mm). Ensuite, sous guidage de l’échographie, il insère une sonde jusqu’à ce qui atteigne le névrome de morton. Une fois la sonde ien placée, l’extrémité du pinacle va ensuite injecter du froid à 180° qui couvrira le tissu cible sans endommager les structures qui l’avoisinent.

 

nevrome de morton traitement naturel

Avantage de la cryothérapie

Le principal atout réside sur le fait qu’il s’agit d’une intervention peu invasive ou non chirurgicale. Elle n’a en effet pas besoin de recourir à d’autres incisions qui occasionnent des sutures ou des coupures. Tous ceux dont on a besoin, c’est une minuscule aiguille guidée par des appareils d’imagerie.

Contrairement à la chirurgie invasive, la cryothérapie se déroule en soin ambulatoire. Elle ne demande aucun séjour à l’hôpital. Le patient entre en salle pour subir une opération durant 20 minutes maximum et rentre chez lui le jour même.

Le temps de récupération est bref. Comme on n’a pas utilisé ni des sections aux scalpels ni des lasers durant la procédure, le patient évite le temps de cicatrisation. Il se rétablit en si peu de temps (48 h maximum) et évite l’immobilisation de longue haleine. Contrairement à la résection du névrome ou à la section des nerfs, la cryoablation n’engendre pas d’œdème qui sévit pendant 3 mois.

Radiofréquence pulsée du névrome de morton

Ablation du névrome de morton par radiofréquence pulsée

Indication

La radiofréquence pulsée consiste à soulager les douleurs via les courants électriques de haute fréquence. Il s’agit d’un champ électromagnétique qui crée des forces électriques ayant une propriété antalgique. Cette technique est souvent utilisée pour atténuer les douleurs chroniques et rebelles.

Procédure

Le spécialiste commence par faire une incision de 1mm sur le pied du patient. Ensuite, il place une aiguille, sous contrôle de l’imagerie, au niveau du nerf visé. L’aiguille intervient sur la dimension affectée par la lésion, à l’aide de plusieurs électrodes déployées.

Par la suite, le spécialiste émet des stimulations électriques alternatives aux nerfs. Enfin, cette énergie électrique élimine les fibres nerveuses qui transmettent les messages douloureux et permet de soulager le patient.

syndrome de morton traitement

Avantage de la radiofréquence pulsée

Particulièrement pertinente contre plusieurs types de douleur, la radiofréquence pulsée montre un résultat très encourageant au niveau de la métatarsalgie.

Une technique peu invasive, la PRF est une méthode sûre et non destructive. Elle épargne les sections et les incisions. L’énergie électrique élimine les fibres nerveuses qui transmettent les messages douloureux.

La PRF se déroule entre 20 à 45 minutes et la personne peut rentrer chez lui dès que c’est terminé. Elle se pratique avec une facilité d’application.

Le soulagement est immédiat, contrairement à la chirurgie. Il est obtenu dès que le nerf est stimulé par la chaleur émise. Cela facilite le travail du docteur étant donné qu’il n’y a pas eu lieu de faire plusieurs séances.

Les risques suite au traitement via la PRF sont minimes. Puisque la technique n’occasionne pas de saignement durant et après le traitement, alors elle ne génère aucun risque. Ce qui est à l’opposé d’une opération chirurgicale.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

J’ai des questions, je veux prendre rendez-vous pour une consultation.