Gonalgie traitement naturel

Les douleurs du genou, aussi appelées gonalgies, sont fréquentes et peuvent handicaper la vie sociale et professionnelle. Avec l’âge, les gonalgies ont tendance à devenir chroniques et s’installer durablement. Pour les prendre en charge, des médicaments anti-douleurs ou des interventions chirurgicales peuvent vous être proposés, avec une efficacité variable et des effets indésirables importants.

Gonalgie : définition

Les douleurs du genou, aussi appelées gonalgies, sont fréquentes et peuvent handicaper la vie sociale et professionnelle. Avec l’âge, les gonalgies ont tendance à devenir chroniques et s’installer durablement. Pour les prendre en charge, des médicaments anti-douleurs ou des interventions chirurgicales peuvent vous être proposés, avec une efficacité variable et des effets indésirables importants.

Plus récemment, des études ont réussi à mettre en évidence les bénéfices apportés par la radiofréquence pulsée et la cryothérapie sur les gonalgies d’origine inflammatoire. Ce sont deux techniques mini-invasives de radiologie interventionnelle qui ont fait leurs preuves en tant qu’alternative aux médicaments anti-douleurs conventionnels. Elles sont désormais adaptées et utilisées pour soulager les douleurs du genou.

Le Centre de la Douleur Interventionnelle a été pionnière dans l’importation de ces deux interventions en France. Nous sommes spécialistes dans la réalisation de ces deux interventions techniques. Nous concentrons les compétences interdisciplinaires et l’équipement nécessaire pour assurer le déroulement de ces interventions dans le meilleur cadre possible.

Gonalgie : symptômes

Le nerf tibial et le nerf fibulaire commun sont les deux nerfs responsables de l’innervation du genou. Ils donnent plusieurs nerfs articulaires géniculés qui forment une couronne tout autour de l’articulation. Lorsque que le cartilage articulaire s’use, il déclenche une inflammation qui altère le comportement des nerfs aux alentours. Ces nerfs envoient au cerveau un stimuli douloureux anormal. Cette douleur est le principal symptôme des gonalgies.

Les gonalgies inflammatoires peuvent aussi s’accompagner par :

  • Des troubles du sommeil : La douleur, nocturne et matinale, peut provoquer des réveils nocturnes et gêner la récupération lors du sommeil. Ces troubles du sommeil peuvent favoriser l’apparition de troubles de l’humeur, de la concentration, du diabète ou de l’hypertension artérielle.
  • Des troubles moteurs : L’articulation se voit limitée dans ses mouvements à cause de la douleur, et la douleur s’immisce dans la vie quotidienne et limite les activités sociales. 

Quels sont les causes des gonalgies ?

Les douleurs sont avant tout causées par l’accumulation de micro-blessures au sein du cartilage. Lorsque le cartilage est lésé, il libère des messagers chimiques. Ces derniers sont captés par les nerfs tout autour du genou, et les suractivent, ce qui cause les douleurs. 

Les facteurs de risques des gonalgies sont donc des facteurs d’usure du cartilage, parmi lesquels nous retrouvons :

  • L’âge : C’est le principal facteur de risque. L’usure du cartilage se fait ressentir dès 40ans, et concerne jusqu’à 35% de la population à 70ans. 
  • Les contraintes mécaniques répétées : Porter des charges très lourdes et mettre sous pression les genoux cause des microtraumatismes et use le cartilage. Ces dégâts s’accumulent et finissent par déclencher une réaction inflammatoire.
  • L’hygiène de vie : L’exercice physique modéré permet d’entretenir la musculature de l’articulation. L’hydratation et le tabac jouent également un rôle dans la longévité de vos articulations, et une alimentation trop riche en viande rouge pourrait entretenir l’inflammation.

Lorsque l’inflammation dure dans le temps, la communication électrique entre les nerfs et le cerveau se dérègle progressivement. Pour traiter la douleur que cela engendre, il faut donc rétablir une communication électrique normale entre le nerf et le cerveau.

Comment soulager les douleurs du genou ?

Les gonalgies chroniques ne sont pas curables. Les traitements proposent plutôt de soulager la douleur plutôt que de traiter l’usure du cartilage. Parmi les options thérapeutiques disponibles, il est possible d’envisager :

  • Un soulagement de la douleur par AINS. Ils réduisent l’inflammation et donc la douleur, mais fluidifient aussi le sang, diminuent la coagulation, et imposent des risques hémodynamiques et d’interactions médicamenteuses qui limitent leur prescription.
  • Un soulagement de la douleur par des médicaments opiacés (des molécules dérivées de la morphine), mais ils posent un risque d’accoutumance et de dépendance.
  • Pour les douleurs les plus handicapantes, la pose d’une prothèse au cours d’une intervention chirurgicale peut vous être proposée. C’est une intervention lourde, qui implique un risque de complications, et qui est envisagée dans les cas les plus graves.
  • Plus récemment, le traitement des douleurs par radiofréquence pulsée et cryothérapie propose une gestion de la douleur sans ces inconvénients. Ces deux techniques sont issues des avancées technologiques réalisées depuis les années 2000 et permettent de soulager la douleur en rétablissant l’équilibre électrique des nerfs du genoux. Ce sont deux interventions peu traumatiques, avec un risque de complications faible si ce n’est nul.

Gonalgie traitement naturel : radiofréquence pulsée

La radiofréquence pulsée est une intervention mini-invasive. Légère et indolore, elle est réalisée en ambulatoire. Vous serez surveillé 1h après l’intervention par nos équipes avant de pouvoir rentrer chez vous.

La radiofréquence pulsée au Centre de la Douleur Interventionnelle est réalisée par l’un de nos radiologues interventionnels. Il sera assisté d’un anesthésiste et d’un infirmier pendant toute l’intervention.

La procédure débute par une anesthésie locale au niveau du genou. Le praticien se munit ensuite d’une aiguille millimétrique. A l’aide d’un guidage échographique, il pourra amener l’aiguille en périphérie des nerfs du genou avec une excellente précision. L’utilisation d’une aiguille fine permet d’atteindre les alentours du nerf sans entailler les tissus du genou, contrairement à une chirurgie classique. Le risque de complications est alors très réduit puisque l’intégrité des vaisseaux sanguins, des muscles et de la capsule articulaire est conservée.

Une fois l’aiguille à proximité des nerfs géniculés, le praticien délivre une radiofréquence pulsée depuis la pointe de l’aiguille dans les tissus environnants. La radiofréquence pulsée interagit avec le nerf et rétablit son équilibre électrique. Un dialogue nerveux normal est rétabli avec le cerveau et les douleurs du genou sont drastiquement réduites.

Pour finir, le radiologue interventionnel retire l’aiguille et pose un pansement compressif. La procédure est indolore pour le patient, et ne laissera aucune cicatrice. 

douleurs genou traitement naturel

Gonalgie traitement naturel : cryochirurgie

La cryochirurgie est une intervention mini-invasive réalisée en ambulatoire. Tout comme la radiofréquence pulsée, la cryochirurgie propose d’agir directement sur les nerfs du genou afin de rétablir leur équilibre électrique.

L’intervention par cryochirurgie au Centre de la Douleur Interventionnelle est réalisée par l’un de nos radiologues interventionnels. Elle est très similaire à l’intervention par radiofréquence pulsée dans son déroulement :

Le praticien procède à une anesthésie locale au point d’intervention, au niveau du genou. Ensuite, à l’aide d’un guidage échographique, le praticien localise précisément les nerfs pathologiques. Pour atteindre le nerf, le radiologue interventionnel se munit d’une aiguille creuse adaptée aux mouvements de haute précision. Contrairement à une chirurgie classique, les tissus traversés ne sont pas abimés. La procédure ne laisse donc pas de cicatrice, et présente un risque de complications minimal.

Une fois l’aiguille insérée en périphérie du nerf, le praticien fait passer des gaz de congélation à l’intérieur de l’aiguille. Ces gaz diminuent la température de l’aiguille pour geler les nerfs du genou impliqués dans les gonalgies. La cryoablation diminue l’intensité du signal électrique émis au cerveau. L’équilibre électrique des nerfs est rétabli, et les gonalgies sont durablement soulagées.

Pour finir, le radiologue interventionnel retire l’aiguille et pose un pansement compressif. La procédure est indolore et ne nécessite aucune hospitalisation. Vous repartez le même jour que votre arrivée.

Avantages des traitements thérapeutiques

La radiofréquence pulsée et la cryochirurgie sont des interventions mini-invasives. Elles présentent un risque d’effets indésirables minimal étant donné qu’on agit avec précision sur les nerfs pathologiques, sans impacter les structures adjacentes. C’est un avantage notable comparé aux médicaments antalgiques et leur toxicité systémique. 

Aussi, contrairement à la chirurgie, la radiofréquence pulsée et la cryochirurgie ont l’avantage de :

  • Ne pas laisser de cicatrices : La peau du genou n’est pas incisée, l’intervention ne laisse donc aucune trace.
  • Ne nécessite pas d’hospitalisation : Vous venez et repartez dans la même journée.
  • La récupération est immédiate et sans douleur : Puisque les muscles, tendons et la capsule articulaire du genou ne sont pas abimés, la récupération se fait en quelques heures après l’intervention.

En revanche, il s’agit d’interventions hautement techniques dont le succès dépend de l’expertise du radiologue interventionnel et de la qualité du matériel et soutien logistique dont il dispose.

Le Centre Interventionnel de la Douleur est une référence dans le traitement des douleurs nerveuses par la radiofréquence pulsée et la cryochirurgie. Nous réunissons en une même salle d’intervention des professionnels de santé expérimentés et le matériel de pointe qui leur est nécessaire pour une intervention réussie.

Gonalgie du genou

Les gonalgies sont classifiables en deux principales catégories. Elles peuvent être d’origine traumatique ou inflammatoire.

Les gonalgies traumatiques sont symptomatiques d’un traumatisme du genou. Elles ne sont pas liées à une dégradation du cartilage mais plutôt à la lésion d’une structure périphérique au genou : élongation des ligaments, lésion des ménisques, fissure ou fracture d’un os.

Toutefois, si vous n’avez pas noté d’événement traumatique particulier précédant les douleurs, alors un processus inflammatoire est probablement la cause des douleurs. Une douleur survenant au repos, la nuit et le matin, est d’autant plus évocatrice d’une inflammation. Un grand nombre de pathologies peuvent générer une inflammation du genou. L’exemple le plus fréquent est l’arthrose du genou, aussi appelée gonarthrose :

Avec l’âge, à partir de 40ans, et l’usure, le cartilage du genou s’abime et entraine une réaction en chaine aboutissant à une inflammation de la capsule articulaire, qui entoure toute l’articulation. C’est le mécanisme pathologique de l’arthrose appliqué à l’articulation du genou.

Durée du traitement naturel pour la gonalgie

La durée d’une intervention par radiofréquence pulsée ou cryochirurgie est courte : entre 45 minutes à 1 heure en moyenne.

Notre équipe est à votre écoute 24h/24 par l’intermédiaire d’une permanence téléphonique. Si vous ressentez un symptôme qui vous paraîtrait anormal, un service des urgences est disponible.

Coût du traitement naturel pour la gonalgie

Le coût de la cryochirurgie et de la radiofréquence pulsée est couvert par l’assurance maladie et les mutuelles.

Un éventuel surcoût peut être possible, lié aux honoraires du médecin et de l’hôpital. Sachez néanmoins qu’il sera toujours réalisé avec tact et mesure, selon les recommandations de l’ordre des médecins.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

J’ai des questions, je veux prendre rendez-vous pour une consultation.

Quelques chiffres clé

3/10

C’est l’intensité moyenne de la douleur ressentie après traitement par radiofréquence pulsée des gonalgies chroniques. La douleur pré-traitement était estimée en moyenne à 8/10. C’est un résultat considérable qui donne une balance bénéfique/risque remarquable

24 semaines

C’est la durée pendant laquelle la réduction de la douleur par radiofréquence pulsée est pleinement efficace. Cette période dure plus d’un 1 an pour jusqu’à 50% des patients. Des chiffres similaires sont observés dans le traitement par cryochirurgie.