L’épaule gelée

Symptômes et Diagnostic

Traitements

Contactez-nous

CENTRE DES ARTICULATIONS

L’épaule gelée : Traitements

Douleur pelvienne

La technique mini invasive pour traiter les varices pelviennes

Traitement des varices pelviennes

Le traitement des varices pelviennes vise généralement à réduire et à soulager les symptômes. Les différents traitements du syndrome de congestion pelvienne (SCP) sont :

  • La prise des médicaments suivants qui peuvent soulager la douleur :
    • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
    • Les médicaments à base d’hormones de libération des gonadotrophines. En bloquant la fonction ovarienne, ces médicaments atténuent la douleur
  • La réalisation d’une intervention chirurgicale pour retirer les veines endommagées ou pour faire une ablation de l’utérus et des ovaires
  • Une procédure non chirurgicale mini-invasive, appelée embolisation des varices pelviennes

Aujourd’hui, l’embolisation des varices pelviennes montre des résultats concluant : Elle obstrue les varices qui seraient à l’origine de la douleur. Les études ont montré une amélioration significative des symptômes des patientes qui ont subi cette intervention.

Embolisation des varices pelviennes

L’embolisation des varices pelviennes est une procédure mini-invasive guidée par l’imagerie. Elle est réalisée par un radiologue interventionnel en ambulatoire. Elle consiste à empêcher le sang de stagner dans le bas de l’abdomen en bloquant ces varices et en permettant ainsi au sang d’être redirigé vers les veines normales.

Pour commencer, une anesthésie locale sera appliquée sur la zone d’incision et une très petite incision cutanée sera pratiquée dans l’aine ou dans le bras, pour insérer un cathéter qui sera acheminé jusqu’aux veines pelviennes. Ensuite, de petites quantités de produit de contraste seront injectées afin que le radiologue interventionnel puisse voir clairement les veines « malade ». Si le radiologue visualise une anomalie veineuse, le cathéter peut alors être utilisé pour traiter les varices pelviennes. Le radiologue interventionnel va alors libérer une colle biologique ou un agent sclérosant dans la veine concernée. Cet agent est appelé agent sclérosant car il bloque la veine drainante malade. Il détourne le flux sanguin vers d’autres veines proches et saines.

Pour que l’embolisation réussisse sans blesser les tissus normaux, le cathéter sera placé dans une position précise. À ce stade, la veine sera bloquée par un agent embolique (agent bloquant).  Cela permet au matériel embolique d’être délivré uniquement aux vaisseaux anormaux. Cependant, dans quelques cas, la procédure n’est pas techniquement réalisable, et le cathéter ne peut pas être positionné correctement. Dans ce cas, une autre approche est nécessaire. Par exemple, si l’incision est faite dans l’aine, une autre incision peut être nécessaire dans le cou pour approcher la veine depuis une position différente.

Ensuite, le cathéter sera retiré, et une pression sera appliquée pendant quelques secondes pour arrêter tout saignement. Enfin, un bandage sera placé sur la zone d’incision et aucune suture ne sera nécessaire.

 

Embolisation des varices pelviennes : durée de l'intervention

Cette procédure se termine généralement au bout de 30 à 90 minutes. En fait, la durée dépend de la complexité de l’affection. Cependant, pour quelques patientes, une répétition de la procédure peut être nécessaire pour bloquer toutes les veines pathologiques. Cela se produit lorsque les autres veines pelviennes qui sont placées à côté des veines ovariennes sont anormales.

Après l'embolisation des varices pelviennes

Après l’embolisation des varices pelviennes, la patiente reprend son activité normale le jour même et peut recommencer des activités physiques au bout d’une semaine. La cicatrisation est relativement rapide par rapport à la chirurgie. La douleur après une embolisation est légère mais peut persister pendant plusieurs jours. C’est pourquoi le médecin peut prescrire un analgésique pour une période limitée, tel que l’ibuprofène, afin de soulager la douleur et l’inconfort.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

J’ai des questions, je veux prendre rendez-vous pour une consultation.

Je m'informe

Les experts du centre

Dr Antoine Hakime

Dr Quentin Sénéchal

L'embolisation est-elle dangereuse ?

Non. L’embolisation des varices pelviennes est une intervention mini invasive, faite en ambulatoire. Les suites sont assez simples.

Suis-je éligible à l'embolisation des varices pelviennes ?

Oui dans la majorité des cas, n’hésitez pas à prendre l’avis d’un expert.

Quelle est la durée de l'intervention ?

Cette procédure dure généralement entre 30 et 90 minutes. En fait, la durée dépend de la complexité de l’affection.

Prendre rendez-vous avec un expert