Accueil > Centre de l’impuissance masculine > Dysfonction érectile > Sténose de l’artère iliaque

CENTRE DE L’IMPUISSANCE MASCULINE

Sténose de l’artère iliaque

Dysfonction érectile

problème d’érection

Vous avez des problèmes d’erections ? Avez-vous pensez à la possibilité que celle-ci est du à une sténose de votre artère iliaque ? Ou une fuite caverno-veineuse ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un spécialiste.

Qu'est-ce que l'artère iliaque ?

Les artères iliaques sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang vers les extrémités inférieures, notamment les jambes, le bassin, les organes reproducteurs et les autres organes de la région pelvienne. L’homme possède deux artères iliaques : une sur le côté droit du corps et une sur le côté gauche. Ces deux artères sont appelées artères iliaques communes. Les artères iliaques communes commencent autour de la région du nombril et se ramifient à partir de la base de l’aorte, la grande artère qui sort du sommet du cœur. À partir de l’aorte, chaque artère iliaque commune descend sur environ 2,5 cm avant de se diviser en une artère iliaque interne et une artère iliaque externe. Ces canaux plus petits des artères iliaques se divisent en artères encore plus petites qui alimentent les extrémités inférieures en sang.

Qu'est-ce la sténose de l'artère iliaque ?

La sténose (ou encore artérite) de l’artère iliaque est une obstruction partielle ou totale des artères qui mènent aux membres inférieurs. Par conséquent, elle réduit l’apport en sang et en oxygène aux membres inférieurs. La sténose de l’artère iliaque est souvent causée par l’accumulation de cholestérol dans l’artère. Ces dépôts forment des plaques d’athérome sur la paroi interne de l’artère (athérosclérose). Avec le temps, ces plaques grossissent et réduisent le diamètre de l’artère. Cela réduit le flux sanguin et par conséquent l’oxygène. En conséquence, les symptômes de l’artérite apparaissent.

La maladie se présente dans la plupart des cas comme une claudication intermittente douloureuse. Toutefois, dans les cas graves (en cas de débit sanguin très réduit dans l’artère iliaque), elle peut entraîner une dysfonction érectile.

impuissance masculine

Symptômes d'une sténose de l'artère

La sténose de l’artère iliaque peut rester longtemps asymptomatique avant d’être diagnostiquée. Cependant, le principal symptôme est la claudication du bas du dos, de la hanche, de la fesse ou de la cuisse (claudication fessière). En outre, il existe d’autres symptômes tels qu’une fatigue, une gêne ou une douleur survenant dans un muscle particulier alimenté par l’artère iliaque interne. Cette douleur survient lors d’une ischémie induite par l’effort et est atténuée par le repos. De plus, lorsque l’artérite de l’artère iliaque interne est sévère, une gêne peut apparaître au repos, et conduire à une nécrose du fessier.

Par ailleurs, la sténose de l’artère iliaque interne peut entraîner différentes déficiences fonctionnelles qui peuvent réduire la qualité de vie du patient. Ces déficiences sont :

– Une déficience de la marche qui entraîne une incapacité de travail.

– Trouble de la sexualité (dysfonctionnement érectile)

Sténose de l'artère : facteurs de risque

Le développement d’une artérite due à l’athérosclérose est favorisé par l’existence d’un certain nombre de facteurs de risque tels que :

    • Excès de cholestérol et de triglycérides dans le sang
    • Le diabète
    • Hypertension artérielle

    Complications des varices des jambes

    – Les varices affectent les veines proches de la surface de la peau. Toutefois, en cas de varices sévères, il existe un faible risque de formation de caillots sanguins dans les veines profondes (Thrombose Veineuse Profonde (TVP)). La TVP est une maladie grave qui nécessite une prise en charge médicale immédiate.

    – L’embolie pulmonaire se produit lorsqu’un morceau de caillot sanguin se détache et se déplace vers les poumons. Il s’agit d’une affection grave qui nécessite également des soins médicaux immédiats.

    – Une inflammation ou un gonflement des veines (phlébite)

    Les techniques mini invasives pour traiter les varices apparentes des jambes

    nouveau traitement du dysfonctionnement érectil 2020

    Le médecin établira un plan de traitement sur la base du dossier médical du patient. Celui-ci comprend l’âge du patient, son état de santé général et ses antécédents médicaux. Le médecin prend également en considération l’évolution de la maladie, les signes et les symptômes. Et, bien sûr, il tiendra compte de l’avis et des préférences du patient.

    Radiofréquence varices

    Dans cette procédure peu invasive, le médecin insère un cathéter (tube fin) dans une veine élargie et chauffe l’extrémité du cathéter en utilisant la radiofréquence ou l’énergie laser.

    Tout d’abord, le médecin utilisera une échographie, ou des ondes sonores, afin de cartographier la veine. Ensuite, il engourdit  la zone avec une anesthésie locale. Le médecin effectue une petite ponction unique près du genou afin d’insérer le cathéter dans la veine saphène. La paroi de la veine sera ensuite chauffée après le retrait du cathéter et la délivrance de l’énergie par radiofréquence. Cette chaleur va détruire la veine en provoquant son effondrement et sa fermeture. Une fois la veine fermée, moins de sang s’accumule dans la jambe et d’autres veines saines prennent le relais. En conséquence, le flux sanguin global est amélioré.

    Avec cette intervention, il n’y a pas de points de suture et la plupart des patients reprennent une activité normale en un jour ou deux. L’intervention est peu invasive et peut être réalisée sous anesthésie locale en ambulatoire, ce qui réduit les risques d’anesthésie générale. Les patients ont déclaré ne ressentir que peu de douleur, voire aucune, pendant l’intervention. Cependant, la plupart des patients font état d’une amélioration notable de leurs symptômes 1 à 2 semaines après l’intervention, et obtiennent de bons résultats cosmétiques. Après l’intervention, un simple bandage sera placé sur le site d’insertion et une compression supplémentaire pourra être appliquée pour faciliter la guérison.

    Le médecin peut encourager le patient à marcher et à s’abstenir de rester debout et de faire des activités intenses pendant un certain temps. Enfin, les patients qui subissent l’intervention reprennent généralement leurs activités normales dans la journée.

    Exercices à domicile

    Surélévation des jambes :

    On peut demander au patient d’élever ses pieds au-dessus du niveau du cœur, 3 ou 4 fois par jour pendant environ 15 minutes à chaque fois. Si le patient souffre de varices légères à modérées, l’élévation des jambes peut aider à réduire le gonflement des jambes et à soulager d’autres symptômes.

    – Les bas de compression :

    Le port de bas de compression permet de comprimer les veines et d’empêcher le sang de s’accumuler. C’est la première approche à essayer, mais elle doit être portée quotidiennement pour un résultat efficace.

    – La pratique régulière d’un exercice physique peut également améliorer la circulation sanguine.

    – Les chaussures à talons hauts et les vêtements trop serrés au niveau des mollets ou de l’aine sont à éviter, car ils peuvent restreindre la circulation sanguine.

    Les autres techniques pour traiter les varices

    Chirurgie des varices : La Ligature

    La ligature est un type de chirurgie qui peut être utilisé. Dans cette procédure, la veine affectée sera ligaturée, ce qui empêchera le sang de circuler dans la veine. Toutefois, si la veine est très endommagée, elle sera retirée, et cette procédure est appelée dénudation de la veine. C’est le traitement standard de nos jours. En fait, le stripping consiste à retirer la veine saphène de la jambe pour réacheminer le flux sanguin. Ce type d’intervention est généralement pratiqué sous anesthésie générale et nécessite une longue convalescence, contrairement à l’intervention par cathéter, qui nécessite une anesthésie locale et dans laquelle le patient se rétablit très rapidement. Le patient doit reposer sa jambe pendant environ une semaine après l’intervention et peut se souffrir d’ecchymoses et de douleurs postopératoires importantes, alors que l’intervention par cathéter est pratiquement indolore. De plus, de nouvelles varices peuvent parfois se développer après une chirurgie de stripping veineux. La chirurgie de la veine saphène est envisagée généralement lorsque l’insuffisance veineuse est très avancée.

    PRENDRE RENDEZ-VOUS

    J’ai des questions, je veux prendre rendez-vous pour une consultation.

    Je m'informe
    Quel diagnostic ?

    Quel diagnostic pour les varices des jambes ?

    Les experts du centre

    Dr Antoine Hakime

    Dr Quentin Sénéchal

    La radiofréquence est-elle dangereuse ?

    Non. La radiofréquence est un acte très peu invasif, réalisé en ambulatoire. Le patient est reveillé pendant la procédure et rentre chez lui quelques heures après.

    Suis-je éligible à la radiofréquence ?

    Oui dans la majorité des cas, n’hésitez pas à prendre l’avis d’un expert.

    Prendre rendez-vous avec un expert