Accueil > Centre de l’artère > Artérite des membres inférieurs

CENTRE DE L’ARTÈRE À PARIS

Artérite des membres inférieurs

Basé à Paris, le centre de l’artère est l’un des plus grands centres européens en nombre de patients traités par endoprothèse. En effet, il regroupe plusieurs radiologues interventionnels spécialisés dans les pathologies diverses de l’aorte. 

Qu'est-ce que l'artérite des membres inférieurs?

L’artérite des membres inférieurs est une obstruction partielle ou totale des artères des membres inférieurs. En fait, elle réduit l’apport de sang et d’oxygène aux membres et cela peut affecter n’importe quelle partie du membre inférieur : pied, jambe et cuisse. Dans 90 à 95 % des cas, l’artérite des membres inférieurs est causée par l’accumulation de cholestérol dans certaines artères. Ces dépôts forment des plaques d’athérosclérose sur la paroi interne de l’artère (athérosclérose). Avec le temps, les plaques d‘athérosclérose grossissent et réduisent le diamètre des artères. Cela réduira le flux sanguin et par conséquent l’oxygène. En conséquence, les symptômes de l’artérite apparaissent.
Les artères d’autres organes peuvent également être touchées par l’athérosclérose comme les artères coronaires (dans le cœur) et les artères carotides (dans le cou vers le cerveau).

La maladie se présente dans la plupart des cas comme une claudication intermittente douloureuse et une minorité des cas, elle aboutit à la nécessité d’une revascularisation périphérique ou pire, à une amputation.

La bénignité des symptômes appelés “crampe à la jambe” ne doit pas éclipser la gravité de cette pathologie.

Artérite symptômes

Les symptômes de l’artérite sont triples : asymptomatique, claudication et ischémie critique. 

– Les formes asymptomatiques : l’artérite peut rester longtemps asymptomatique avant d’être diagnostiquée. Souvent, l’AOMI, même sévère, est asymptomatique. Elle est ainsi parfois à l’origine d’importantes complications.

– Claudication (symptomatologie la plus fréquente) : l’un des symptômes de l’artérite des membres inférieurs est une douleur dans certains muscles de la jambe au cours de la marche. Elle peut ressembler à une crampe musculaire. Cette crampe s’atténue à l’arrêt de l’effort. Cette douleur apparaît le plus souvent dans les pentes (lorsqu’on monte des escaliers par exemple) et parfois oblige le patient à s’arrêter. La douleur à tendance à s’attenuer en quelques minutes au repos et réapparaît ensuite à la reprise de l’effort. Elle peut se traduire par une douleur de la fesse lorsque les lésions sont plus hautes. 

– Ischémie critique (stade terminal): douleur grave au repos, des douleurs qui surviennent lors du sommeil. De petits ulcères profonds apparaissent sur les pieds; parfois douloureux et compliqués d’infection ou de gangrène. L’ischémie critique doit être urgemment prise en charge de façon optimale. 

La claudication artérielle intermittente des membres inférieurs ne doit pas être laissée sans traitement, sinon elle peut provoquer des douleurs même au repos, une dysfonction érectile et une gangrène due à l’ischémie (survient principalement chez les patients diabétiques). La gangrène apparaît comme une zone sombre localisée.

Artérite des membres inférieurs complications

Facteurs de risque de l’artérite des membres inférieurs

Le développement de l’artérite due à l’athérosclérose est favorisé par l’existence d’un certain nombre de facteurs de risque cardiovasculaire tels que :

Âge et sexe

La probabilité d’avoir un accident cardiovasculaire ou cardiaque augmente significativement après 50 ans pour les hommes et après 60 ans pour les femmes. En effet, jusqu’à la ménopause, les femmes ont moins de risque d’avoir les maladies cardiovasculaires. En effet, des hormones (oestrogènes et progestérone) les protègent. Or, au-delà de 60 ans, la femme a la même probabilité que l’homme de développer une maladie cardiovasculaire.

Antécédents familiaux et maladies cardiovasculaires

  • Le risque de développer une maladie cardiovasculaire augmente si un proche (père, mère, frère ou sœur) a développé une maladie cardiovasculaire à un âge précoce, comme un infarctus du myocarde par exemple.
  • Un accident vasculaire cérébral d’un proche avant l’âge de 45 ans.

Mode de vie et risque cardiovasculaire

  • Fumer
  • Surpoids et obésité
  • Manque d’activité physique (moins de 30 minutes d’exercice physique par jour)
  • Consommation excessive d’alcool

Maladies et risque d’athérosclérose

  • Excès de cholestérol dans le sang et aussi de triglycérides
  • Diabète
  • Hypertension artérielle

  Artérite traitement

Angioplastie des membres inférieurs

L’angioplastie des jambes est réalisée par un médecin spécialiste. Il peut s’agir d’un radiologue (médecin spécialisé dans les techniques d’imagerie), d’un cardiologue ou d’un chirurgien vasculaire.

Tout d’abord, le radiologue interventionnel placera une petite aiguille à travers votre peau pour accéder à votre artère, avant de la remplacer par un petit tube (cathéter). Ensuite, le radiologue injecte un colorant (produit de contraste) dans le tube et utilise l’imagerie pour mettre en évidence le rétrécissement ou l’obstruction de vos vaisseaux sanguins.

Lorsque la première exploration faite, le radiologue passe un fin fil-guide jusqu’à la section affectée de votre artère. Il y insère un cathéter contenant un ballon dégonflé le guide à travers l’artère fémorale (dans l’aine) jusqu’au site des lésions. Ensuite, le radiologue interventionnel gonfle le ballon pour ouvrir l’artère rétrécie et un stent se dilate autour du ballon. Une fois l’artère ouverte, le ballon sera ensuite retiré et le stent sera laissé en place pour maintenir l’artère ouverte afin de rétablir le flux sanguin

En fin de procédure, le radiologue retire le cathéter. Parfois, il peut utiliser un dispositif pour obturer le trou dans l’artère. L’angioplastie dure généralement entre 45 minutes et une heure, mais elle peut être plus longue en fonction de la complexité de l’intervention.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

J’ai des questions, je veux prendre rendez-vous pour une consultation.

> La chirugie pour traiter l’artérite des membres inférieurs

Chirurgie : Pontage artériel

La chirurgie de pontage consiste à rediriger l’approvisionnement en sang en utilisant une greffe, pour remplacer ou contourner la partie obstruée de l’artère, afin de rétablir l’approvisionnement en sang vers les tissus en aval. Cela oblige le chirurgien vasculaire à utiliser une veine dans la jambe ou une prothèse synthétique, selon les cas. Cette méthode nécessite une anesthésie générale contrairement à l’angioplastie qui se pratique sous anesthésie locale.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

J’ai des questions, je veux prendre rendez-vous pour une consultation.

Liens utiles

> Préparer ma venue

> Où ce fait l’intervention ?

> Je veux un diagnostic en urgence

Je m’informe

Je m’informe sur l’anévrisme de l’artère

Artérites des membres inférieurs

Les symptômes de l’artérite

Les causes de l’artérite

Les techniques mini invasif pour le traitement de l’artérite des membres inférieurs

Angioplastie des membres inférieurs

Chirugie: Pontage artériel

Quel diagnostic ?

Quel diagnostic pour l’artérite des membres inférieurs

 

Index bras-cheville

Echo doppler

Artériographie

Angio scanner artériel

Angio IRM

 

Les experts du centre

Dr Massimiliano Di Primio

Prise de rendez-vous avec un expert